Petit Goûter à la Bibliothèque

C’est dans la joie et la bonne humeur que les enfants de l’école ont pu aller une dernière fois à la bibliothèque cette année.
Le programme de ce jeudi 5 juillet 2018 était plutôt festif et ludique.
Pour cela la municipalité a offert un goûter à tous les écoliers, animé par Marie-Christine, Corinne, Chrystelle et Nicole.
Ambiance, musique, ballons, gâteaux, fruits, boissons, friandises, rien ne manquait….
Monsieur le Maire et son épouse sont venus participer à cette petite fête.
Rien de mieux qu’un bon goûter tous ensemble pour finir cette fin d’année scolaire.
A l’année prochaine.

Vive la lecture !!!

                                                                 

NOS AMIS… LES CHIENS !

Les aboiements !

Une nuisance trop fréquente et très gênante !

Régulièrement, la Mairie reçoit des plaintes d’administrés ayant à subir les nuisances provoquées par des aboiements fréquents et intempestifs des chiens de leur voisin, le jour et la nuit.

Aboyer est certes un  comportement normal pour un chien, mais les aboiements continuels et prolongés, ne constituent plus un inconvénient normal de voisinage mais un trouble anormal et une nuisance.

Si vous êtes confronté à ce genre de situation, essayez en premier lieu, une démarche amiable. Aller voir le propriétaire pour lui faire comprendre que son chien génère une réelle gêne qui vous dérange vraiment.

Si la discussion amiable, et aimable, n’a rien donné, vous pouvez écrire un courrier simple, suivi d’une lettre en recommandé si les aboiements persistent.

Après ces démarches, quand le problème persiste… les policiers et gendarmes sont habilités à dresser des procès-verbaux, lesquels seront transmis au Procureur de la République qui décidera de la suite à donner. Un huissier de justice peut également faire un constat.

CONSÉQUENCES : Le propriétaire du chien pourra se voir condamner d’une amende de 450 € ou dans les cas les plus extrêmes, la confiscation de l’animal. 

 

 

 

 

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL COMPLÉMENTAIRE SMICOTOM

Par arrêté complémentaire en date du 20/06/2018, la durée d’exploitation des casiers en mode bioréacteur a été modifiée.

La copie intégrale de l’arrêté est déposée à la Mairie de Naujac sur Mer pour mise à disposition de tout intéressé pendant une durée d’un mois (jusqu’au 27/07/2018)